Cible

L’une des raisons pour lesquelles VEN a été créé est la possibilité d’investir la grande majorité de ce que nous gagnons dans Rustymonde, parce que nous savons déjà que ce sera toujours la meilleure manière d’investir de l’argent ou d’autres ressources. Nous avons déjà trouvé notre bonheur, et nous n’avons pas besoin de gagner de l’argent pour des vacances, voitures, maisons, électronique, luxe, confort, etc…. Nous voulons simplement mettre notre « main à la pâte » et travailler d’une manière qui a du sens pour nous. Nous disons cela parce que nous voulons être honnêtes et que nous voulons que tout le monde ait la possibilité de s’identifier à notre démarche ou non.

Le deuxième objectif de notre investissement est VEN lui-même. À l’avenir, nous aimerions créer des services plus accessibles et plus efficaces pour le plus grand nombre possible de personnes intéressées par VEN. Pour l’instant, nous faisons tout avec les moyens du bord, avec des installations et du matériel de création empruntés, car nous n’avons pas les moyens d’avoir notre propre atelier pour l’instant.

Ensuite, nous tenons à préciser que nous serons très heureux de coopérer avec toute personne qui s’identifie à notre idée ou de répondre à ses questions. Nous serons heureux d’accueillir toute personne qui a la même volonté que nous, et donc qui se soucie de notre environnement commun et qui aime aussi ajouter sa main à la pâte.

Le but est aussi de créer une marque qui nous permettra de nous connaître, pour que l’on puisse nous saluer déjà de loin et nous reconnaître entre personnes qui choisissent de porter du VEN, car nous serons unis par les mêmes valeurs comme la prévenance, l’économie, la modestie, la réflexion, la responsabilité à l’égard non seulement de notre entourage mais aussi des autres êtres.  Parce que c’est ça, VEN.

Pendant longtemps, nous nous sommes aussi demandé comment faire pour ne pas avoir des clients qui non seulement achètent des vêtements encore et encore, comme s’ils n’en avaient jamais assez, mais qui ont également besoin de nouvelles choses en permanence, de voitures de luxe, de vacances de luxe, etc.., qui voudront nous acheter un vêtement juste parce qu’ils aiment le design et ne veulent pas entendre parler du chevauchement et des principes de notre « philosophie ». Cela nous inquiétait, et nous avions peur que VEN ne devienne qu’un autre « magasin » de vêtements, où ceux qui ne veulent même pas réfléchir à l’objectif de VEN, ni encore moins le comprendre, feraient leurs achats. Pour ne pas contribuer à un monde déjà surchargé de textiles qui s’accumuleront dans les armoires juste parce qu’ils ont une belle image, même si on nous offre quoi que ce soit pour les produits. Mais nous n’avons rien trouvé de mieux que de l’écrire ici…

Par conséquent, nous aimerions définir la possibilité de refuser de coopérer avec toute personne qui ne comprendra VEN que d’une manière qui lui convient et qui mènera une vie qui ne résonne pas avec notre idée. Cependant, nous aimerions que ces mots fassent la sélection pour nous, afin que chacun puisse réfléchir s’ils sont vraiment ceux à qui VEN s’adresse. Mais pour être clairs, nous ne jugeons personne, et nous sommes très heureux de souhaiter à chacun autant de luxe et de confort ou de nouveautés qu’il mérite ou dont il en a besoin. Nous voulons juste préciser que VEN n’est pas un truc de mode, ce n’est pas seulement du textile et d’autres services ou produits, c’est un style de vie. La porte est ouverte à tous ceux qui veulent comprendre comment et pourquoi nous faisons les choses, et qui réfléchissent à l’impact de leurs actions. Nous ne voulons pas que VEN soit une marque de textile, nous voulons que ce soit une marque de nous, les gens. La marque des gens qui sont prêts à penser avec modestie, économie ou une attitude enrichissante qui s’imposent à leur entourage et à l’environnement, que ce soit par le biais de VEN ou de leurs propres « chemins ». C’est-à-dire, imaginons que dans quelques années les vêtements seraient amenés à disparaître, VEN continuerait d’exister même sans eux, car ce n’est pas une marque de vêtements, ni même de produits à base de récupération, il s’agît tout d’abord d’une marque qui est choisie par des personnes qui partagent la même philosophie et les mêmes valeurs, et donc une marque qui nous permet de nous reconnaître entre nous et de partager ces valeurs.  En même temps, nous aimerions que nos clients apprennent à combiner VEN avec des textiles classiques, ne serait-ce que parce que VEN n’a qu’une gamme et un catalogue de produits très restreints et que, par exemple, tu ne peux pas nous acheter une veste imperméable parce que nous n’avons pas encore découvert de déchets de tissus imperméables. De même, nous ne voulons en aucun cas nous définir ou peut-être nous élever au-dessus des fabricants de textiles classiques. Au contraire, nous devons parfois nous-mêmes acheter une pièce de textile qui n’est pas fabriquée à partir de déchets, simplement parce que nous ne savons pas comment la fabriquer, ou que nous n’avons pas le matériel. Au contraire, nous aimerions même apprécier la démarche de chaque producteur qui est prêt à minimiser la quantité de ses déchets ou à les fournir pour un traitement ultérieur.

Nous ne voulons pas faire la révolution, et nous apprécions vraiment chaque producteur qui est heureux de fournir un « sac » de déchets pour un traitement ultérieur et d’établir une certaine coopération avec nous. Cependant, pour un producteur, il y en a 100 autres qui doivent payer pour se débarrasser de leurs déchets, et lorsque nous exprimons un intérêt pour ces déchets avec l’idée que nous les emporterons, ils veulent soudain nous les vendre juste parce que nous sommes intéressés, ou ils veulent nous les donner parce qu’ils leur procurent quelques avantages économiques, mais ils ne pensent pas aux conséquences de leurs actes et ne le feront pas, ou ils veulent de la publicité pour leur RP afin d’évoquer l’impression qu’ils pensent à la nature. Nous préférons vraiment ramasser les poubelles plutôt que de travailler avec quelqu’un qui n’a que des raisons égoïstes, même s’il a les plus beaux déchets de matériel. Nous comprenons qu’il s’agit d’un business et nous apprécions d’autant plus les producteurs qui fournissent des déchets parce qu’ils s’en préoccupent eux-mêmes et qu’ils ont la volonté d’éliminer la quantité de déchets mis en décharge.

Nous remercions tout fabricant qui veut bien le faire, et nous nous ferons un plaisir, si ce fabricant est d’accord, de publier sa marque et de lui faire la meilleure publicité possible.

PS :

Nous sommes également conscients que ces phrases ne nous aideront pas le business, bien au contraire. Nous savons que si nous ne parlions pas de ces choses-là, tout serait plus facile. Si nous ne cherchions pas le chevauchement et si nous vendions n’importe quoi à n’importe qui, du moment qu’il nous offre beaucoup d’argent, nous nous développerions plus vite et ferions beaucoup mieux. Mais il faut ajouter que si VEN est un projet rentable (business), ce n’est pas un business avant tout, et nous espérons que cela se ressent. Ce n’est pas le business d’abord, mais le business en dernier, tout comme ce n’est pas et ne sera jamais le « business à tout prix » !

Pour toi qui n’es pas repoussé par notre approche. Nous apprécions vraiment ton intérêt et nous nous réjouissons d’autant plus de collaborer avec toi.

Scroll to Top